Visiter un musée entièrement nu en Australie

Partage avec tes amis

Non ce n’est pas la chaleur qui a poussé ces visiteurs du musée de la National Gallery Australia de Camberra a faire la visite de l’exposition entièrement nu. Nu de chez nu. Même pas un audio-guide en guise de cache sexe. A poil ! Sexe, drogue, prostitution, à qui profite ce business juteux des visites naturistes ? Enquête sur les dessous d’une pratique qui pourrait bien relancer la fréquentation des musées. Bon désolé ça faisait longtemps que je voulais faire un lancement à la De Lavillardière.

visite-nue-musee-Canberra

James Turell et la naturisme

Je reprends. C’est pour une expo temporaire dédiée à l’artiste américain James Turrell que cette grande première a eu lieu. Le nom de l’expo ? « Une rétrospective, découvrir l’amour des Américains pour la lumière et les paysages ». L’idée ? Enlever toute barrière entre les oeuvres d’art et les visiteurs. Et surtout les vêtements donc. L’exposition se base sur l’utilisation de l’espace et de la lumière comme moyens d’expression.

« L’exposition de Turrell tourne autour de la lumière. La peau absorbe la lumière et nous avons pensé que le corps tout entier pouvait partager cette expérience » nous explique Stuart Ringholt, artiste contemporain et  petit voyeur organisateur de cette visite insolite. Certes les visiteurs sont un peu gênés au départ nous explique Stuart mais apparemment on oublie vite qu’on est nu. Surtout si l’expo est intéressante.

visite-nue-musee-australie

On a hâte que le concept arrive en France. Une petite visite de la Joconde dans son plus simple appareil. Bon avec un cocktail à la main quand même pour se mettre à l’aise.

Partage avec tes amis
Mots clés associés
,
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Jef

L’hôtel saucisse vient d’ouvrir ses portes en Allemagne

En Allemagne on aime les saucisses. Et c'est tout naturellement que ce...
Lire plus

Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/ziofix/web/wp-includes/functions.php on line 4435

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *