Cimetière de voitures au coeur d’une forêt Belge

Partage avec tes amis

En plein milieu d’une petite forêt Wallone près de Chatillon, un petit village dans le sud de la Belgique, se trouvait un cimetière de voitures, rouillées et aux airs fantomatiques, abandonnées depuis la seconde guerre mondiale. Ces voitures ont appartenu aux soldats américains qui étaient stationnés dans cette région. On ne sait pas vraiment comment ils ont réussi à acquérir ces raretés au beau milieu de la guerre, à cette époque, certaines de ses voitures faisaient envier toute l’Europe.

SONY DSC

Lorsque la Seconde Guerre mondiale a pris fin, toutes les troupes ont été renvoyés aux États-Unis, mais hélas au moment de partir et ramener chez soi leurs trouvailles, les soldats se sont rendu compte que le coût d’avoir toutes ces voitures expédiées jusqu’aux U.S. était bien trop élevé. Les officiers supérieurs ont donc décidé d’abandonner toutes les voitures sur une colline dans la forêt où ils les avaient cachées en Belgique. Les voitures ont été conduites, une par une, bien garées et en quelque sorte cachées du monde extérieur. Peut-être que les soldats avaient l’espoir de revenir un jour revendiquer leur trésor, comme un pirate enterrant soigneusement son butin sur une île déserte.

cimetiere_voitures_2

Pas une seule voiture a été récupérée par les soldats. Après la guerre, il y avait quatre cimetières de voitures autour de Chatillon, et jusqu’à 500 véhicules. Il n’en restait plus qu’un seul et 200 voitures en 2010 lorsque le propriétaire des lieux s’est vu forcé de se débarrasser de tous ces cadavres de métal en raison de leur effet sur l’environnement. Il est donc trop tard pour aller admirer ce site par vous même, à moins que vous n’ayez un goût pour les arbres Belges ou les pneus crevés. A part les quelques morceaux de tôle subsistant encore, seulement les photos pourront désormais nous rappeler de cette troupe de reliques de la seconde guerre.

cimetiere_voitures_5

Source

Partage avec tes amis
Mots clés associés
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de jeremy

Les colosses sont parmis nous !

La race humaine est connue pour sa folie des grandeurs, depuis plusieurs...
Lire plus

4 Comments

  • Avatar
    Notice: Only variables should be assigned by reference in /home/ziofix/web/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Frédéric LANGLOIS dit :

    pourquoi parlez vous de cimetière de voitures abandonnées à l’issue de la seconde guerre mondiale … alors que la plupart des voitures présentées dans les photos sont sorties … après ladite seconde guerre mondiale, puisqu’on peut observer entre autre une Simca une Opel rekord, des modèles des années 60 ?

    • Jef
      Notice: Only variables should be assigned by reference in /home/ziofix/web/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
      Jef dit :

      Un lecteur précis ! Effectivement les photos ne viennent pas appuyer cette idée de seconde guerre mondiale mais la plupart sont datées de cette période, quelques unes ayant pu être ajoutées ensuite…

  • Avatar
    Notice: Only variables should be assigned by reference in /home/ziofix/web/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
    Jibou dit :

    Ces voitures appartenaient peut-être à des soldats américains de l’OTAN qui sont repartis sans prendre le temps de revendre leur voiture…
    Cette version est franchement pas crédible.
    A-t-on regardé les plaques d’immatriculation?
    Autre théorie donc: Ces voitures sont toutes des voitures volées en France par un amateur de voitures américaines dans les années 60. Il les ramenait dans cette forêt pour conserver dans un lieu secret tout son butin.
    Il faudrait peut-être chercher dans les habitants de ce village un vieux baroudeur amateur de bagnoles…

    • Avatar
      Notice: Only variables should be assigned by reference in /home/ziofix/web/wp-content/plugins/subscribe-to-comments/subscribe-to-comments.php on line 590
      DENIS dit :

      Je viens de lire une autre version, ces voitures ont été vendues à des Canadiens qui travaillaient dans la région après le guerre ( Ils étaient riches et pouvaient se payer ce genre de véhicules ). Ils n’ont pas pu les reprendre au Canada et c’est le père du propriétaire du bois qui les a stockée, il revendait les pièces à d’autres pour réparer leur propre voiture.


Notice: get_currentuserinfo est obsolète depuis la version 4.5.0 ! Utilisez wp_get_current_user() à la place. in /home/ziofix/web/wp-includes/functions.php on line 4435

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *