Un été insolite en France avec Cindy

bulles chateau de Versailles
Partage avec tes amis

Si l’été vous parait loin, pour Cindy c’était comme hier. Elle nous raconte ses périgrinations insolites, de Marseille aux Pyrénées, en passant près des gorges de la Meouge, à Cabrerets dans le Lot, à Paris, à Gennetines, dans l’Hérault…

Aller jouer de la musique ou manger avec les retraités des jardins d’Haiti (Marseille)

On dirait qu’on aurait un âge où l’on aurait du temps. Le temps de se reposer d’une existence au rythme parfois effréné. Les dernières années pourraient être belles ici, aux Jardins d’Haiti, dans cet EPADH marseillais qui n’en a pas la mélodie. Belles et atypiques.

maison de retraite

Belle comme cette idée que les enfants de la crèche puissent venir jouer avec les résidents une fois par semaine, belles comme ces pièces ouvertes et joyeuses, que la musique colore quotidiennement.

Atypique comme cet espace où un coiffeur vient prendre soin de ceux qui le souhaitent.

Atypique comme ce baby foot qui rend le jeu avec les petits enfants possible, comme ce piano où joue parfois une petite dame, comme les séances de zoothérapie où les animaux reçoivent la tendresse de chacun.

Jeux de société, salle de spectacle où des concerts sont organisés, chef étoilé une fois par semaine, parties de pétanque…

Sur le programme des animations est affiché “Mariage à la chapelle” puis “Vin d’honneur des mariés”. Il est question d’amour ici, ce même amour dans le documentaire”Une jeune fille de 90 ans”. L’amour entre ces 2 dames en fauteuil roulant se prenant la main…

Quelle idée sublime qu’ont eu le directeur Laurent Boucraut et Daphné Charveriat.

Venir en costume voir les grandes eaux et feu d’artifice à Versailles

bulles chateau de Versailles

On dirait qu’on s’habillerait comme au temps du Roi Soleil, et qu’on déambulerait parmi tous les bosquets, les fontaines, au gré de la magie de l’eau. J’aurais enregistré pour la chaîne de Versailles deux documentaires audio pour en savoir un peu plus avant d’y aller. Etonnant Versailles.

fontaine chateau de Versailles

Aller sauter dans les bulles à l’exposition Pop Air à la Villette (Paris)

pop air pop air

On vous a fait découvrir cette expo insolite ici. 

Recevoir un poème sur le Pont des Arts (Paris)

mot d'amour pont des artis paris

On soufflerait quelques mots à un certain Mathieu, un homme venu d’ailleurs, et il nous écrirait un poème sur sa machine à écrire.

Camping familial**** Villeneuve les Béziers

cabane canal du midi

On dirait qu’on pourrait dormir dans un ecolodge ou dans une cabane, se baigner avec une famille de canards, échanger avec la belle équipe d’animateur qui pourrait s’occuper des enfants les vendredi soir, vous faire vous sentir chez vous dès le pot d’accueil avec des pizzas aux farines italiennes et vins locaux.

Le canal du midi serait à la sortie du camping où tout le monde semble se connaître et revenir chaque été.
Jean Michel, Florian et leur jolie famille n’attendent que vous !

Site : www.campinglesbergesducanal.com

Se ressourcer aux Bains de St Thomas et prendre le petit train jaune des Pyrénées

bains saint thomas pyrénées
On dirait que l’eau des sources naturelles d’eau chaude serait à 58°, qu’on serait à 1150m d’altitude, accueilli par un directeur atypique et adorable. On pourrait bénéficier du hammam, du sauna, de bains extérieurs à des températures de 36°, de jets de massage, de séance de Watsu et de l’espace bien-être où recevoir un massage.

bains saint thomas pyrénées

Puis on prendrait le petit train jaune de Mt Louis jusqu’à Villefranche de Conflent pour monter sur ses remparts.
(à découvrir : 10 petits trains pour vos prochaines vacances en France).

petit train jaune des Pyrénées petit train jaune des Pyrénées

Dessus, en plein air, parfois sous l’orage, on chanterait à tue-tête l’amitié et on crierait sous chaque tunnel.

petit train jaune des Pyrénées

L’euphorie du voyage serait là, jusque dans les sourires du chef de gare, dans les coucou d’un couple vivant en bord de voie.

petit train jaune des Pyrénées

Je songerais à mon voyage au Sri Lanka et aux soubresauts dans le cœur sur le train ouvert.

Danser nuit et jour au grand bal et à Danseruna

On dirait que je danserais sans m’arrêter, la nuit, le jour, j’apprendrais la Mazurka, les bourrés en 3 temps, les rigodons, la Scottish, les valses,la chapeloise, les cercles circassiens, les danses israéliennes, la Mazurka tango.

grand bal

Tout ça chaque été à Gennetines, près de Moulins, au Grand Bal.

grand bal

Et ça à Capestang, où certains danseraient le tango, puis seraient au Bal folk et entreraient dans la danse contact. Les corps se rencontreraient 4 jours, dans un petit village, près de Béziers.

capestang

Là où ils pourraient déguster des frites maison sur la place du village et une mousse au chocolat délice au Café de la Grille, où un couple adorable les accueillerait. Ils pourraient loger dans un gite charmant, après quelques danses endiablées.

LE GRAND BAL
Site : www.gennetines.org

Gite des vignes à Capestang
Site : www.gite-des-vignes.org

Café de la Grille
16 rue Jean Jaurès
Capestang

Chanter près des Gorges de la Méouge

Chanter près des Gorges de la Méouge

On dirait que je serais près des gorges de la Méouge et que je me rendrais au festival Viva Bhakti, organisé par Siri Kar, dans lequel des danses sacrées et des mantra réuniraient des individus venus chanter et danser.

Claude Brame viendrait éveiller nos âmes, réveiller nos cœurs, chanter des mantra aux côtés d’un percussionniste Bert “Mystical Mystery”, un homme belge qui ne quitte jamais son sourire, accompagné par un violon, et par Manoel ce petit garçon venu sur la scène et né dans un temple, qui chanterait au milieu de nous, ou rire avec cette belle Shakti indienne aux gestes sublimes et à la chèvre mystérieuse.

https://3ho-lafontaine.fr/?page_id=865

Déambuler dans les rues d’Arles pour les rencontres de la photographie

On dirait que chaque été seraient visible dans chaque recoin d’Arles, des photos.

expo arles

Il y aurait cet immense bâtiment conçu par Frank Gehry, aux mille merveilles.

Frank Gehry

Grimper dans un refuge et écouter du jazz à Chamonix

écouter du jazz à Chamonix

On dirait qu’on monterait à 2000m d’altitude dans le refuge de Charamillon, puis on irait au Cosmo Jazz écouter Avishai Cohen ou Anne Pacéo, et on irait au domaine de Pierchatel, près de Yenne, où certains viendraient vivre des stages, dans ce lieu relié à A ciel Ouvert.

Cosmo Jazz : www.cosmojazzfestival.com

Refuge Charamillon : www.montourdumontblanc.com/fr/il4-refuge_i36470-gite-d-alpage-les-ecuries-de-charamillon.aspx

A ciel ouvert https://www.association-a-ciel-ouvert.org/lieux.aspx?lieu=87

grain de joies

Passer des vacances à Cabrerets

grain de joies

On dirait qu’on irait à Cabrerets, chanter la joie avant chaque repas, dans le Gite Graine de Joie, où certains pélerins s’arrêtent lorsqu’ils marchent sur Compostelle.
https://grainedejoie.fr/

 

Découvrir des spectacles – Nuits de Fourvière au parc Lacroix Laval
Exposition la Magie au musée des Confluences

Yann Frisch, et Bêtes de Foire

On dirait qu’on verrait Yann Frisch, et Bêtes de Foire, le Cirque Trottola, et un superbe concert, sous les chapiteaux et en plein air.

Cirque Trottola

Vivre un voyage sonore à Pornic

On dirait qu’on serait au 7 rue Georges Clémenceau, au bord de l’océan, et qu’on serait allongées une heure, pour vivre une exploration sensorielle. L’ouÏe et la vue seraient sollicitées, il ne faudrait pas trop en parler mais ici, on entrerait dans un lieu magique et artistique, entre le lapin d’Alice, les Gong, la lumière, Nikola Tesla et le son qui guérit.

Vision: Hypnoesis (wonderlandvision.com)
Wonderland, 7 rue Georges Clémenceau Pornic

A bientôt pour de nouvelles découvertes insolites !

Cindy

Partage avec tes amis
Written By
More from Cindy Mollaret
Glacier 3000, Villars-sur-Ollon… bienvenue dans les alpes Vaudoises en Suisse
Et si on allait au glacier 3000, l’un des plus beaux domaine...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *