A Angkor, la rivière magique aux 1000 lingas

Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor
Le site archéologique d'Angkor au Cambodge est immense. Et il y a forcément des coins cachés, secrets, et totalement magiques. La rivière aux 1000 lingas est en tête de liste.
Partage avec tes amis

Si comme moi, vous êtes passionné d’Angkor, cette cité médiévale au coeur du royaume khmer au Cambodge, vous êtes surement à la recherche de temples, de lieux insolites un peu en dehors de la horde de touristes, hors des sentiers battus comme on dit.

Si Angkor Vat ou le temple du Bayon sont des incontournables de ce site classé par l’UNESCO, que j’ai eu la chance de visiter deux fois, il existe d’autres coins magnifiques, l’absence de monde ajoutant un peu de magie supplémentaires aux lieux.

C’est le cas du temple Kbal Spean situé à 50 kilomètres de Siem Reap. J’ai eu la chance d’y aller pendant mon roadtrip au Cambodge en moto, je vous raconte ce moment béni des dieux khmers et hindous.

La rivière Stung Kbal Spean au mont Kulen

Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor

Comme le Banteay Srei (temple rose), ce site archéologique ne se trouve pas dans l’enceinte d’Angkor Vat. Ce lit de rivière se trouve à une 50aine de kilomètre de Siem Reap, 45 minutes de moto pour moi. Et la balade vaut le détour.

Si on parle de temple Kbal Spean, c’est surtout une rivière. Une rivière sacrée. Car oui le Kbal Spean est un temple tout à fait insolite : il se loge dans le lit de la rivière Stung Kbal Spean, affluent de la rivière Siem Reap qui coule donc à Angkor, sur le mont Kulen (Phnom Kulen).

Un emplacement stratégique pour le trésor d’Angkor : l’eau.

En effet, sans leur extraordinaire maîtrise de l’eau, des canaux, des bassins, les khmers n’auraient jamais pu faire d’Angkor, leur capitale qui avant les constructions n’était qu’un vaste marais insalubre.

Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor

Arrivé sur place, il vous reste encore une bonne demi heure de marche pour atteindre cette merveille. Petit air d’Indiana Jones (il manque juste le fouet) quand on traverse cette végétation luxuriante. Mais rassurez vous le chemin est facile et bien balisé.

A découvrir : top 11 des activités insolites à Angkor

1000 lingas pour une rivière sacrée

Quand on arrive à la rivière, on reste bouche-bée devant la magie des lieux.

Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor

Le lit de la rivière est entièrement sculpté sur 200 mètres : on cherche dans l’eau les scène mythologiques sculptées par des ermites au XIème et XIIème siècle, sous les règnes du roi Suryavarman I et Udayadityavarman II. On tente de reconnaître des formes, des dieux, des inscriptions.

Cette consécration fait de cette rivière une rivière sacrée marquant son importance stratégique pour l’approvisionnement d’Angkor.

Les lingas (ou lingam) sculptés sur tout le plateau représentent le yonin, des images de divinités hindoues, en hommage à un ministre du roi Suryavarman I.

Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor

On peut également voir une sculpture du Seigneur Vishnu en méditation, dans sa position couchée sur un serpent. On apparente aussi les lingas à des représentations phalliques sacrées appartenant ai brahmamisme. On en retrouve dans presque tous les temples d’Angkor.

Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor

Le lieu est d’une incroyable tranquillité. Je suis athée et pourtant j’avais envie de me recueillir, de faire une pause, de réfléchir un peu : la lumière douce, le bruit des arbres, l’écoulement de l’eau paisible, le très peu de touristes… c’est juste magnifique.

Kbal Spean riviere 1000 lingas angkor

J’ai terminé ma visite par un petit passage en contre-bas, à une cascade. Toute mignon, vous pouvez vous mettre dessous et même vous « baigner ». J’ai pris en photos quelques touristes locaux qui ont bien voulu prendre la pose.

Kbal Spean riviere 1000 lingas Kbal Spean riviere 1000 lingas

Le site a été découvert par Jean Boulbet, un ethnologue français, un membre de l’Ecole Française d’Etrême Orient en 1969. Malheureusement la guerre civile et les mines des khmers rouges ont condamné le site de 1975 à 1998. Par chance, les efforts nécessaires pour dégager le site, et le protéger des pillards ont été consentis, ce qui nous donne la chance d’accéder à cette merveille (encore une autre) des khmers.

Au prochain épisode, je vous fais découvrir un autre coin insolite de Angkor : le Banteay Srei  surnommé le temple rose ou encore la Citadelle des Femmes…

Vous pouvez réserver directement sur internet une visite en partant de Siem Reap pour les monts Kulen et cette rivière.
– départ de Siem Reap tôt le matin
– visite de l’ancienne ville de Mahendraparvata
– visite de la rivière aux 1000 lingas
– visite de la pagode Preah Ang Thom et du Bouddha couché géant
– visite de la cascade de Kulen
– passage dans un village local pour découvrir la production de sucre de palme
– fin de l’excursion : 17h
– excursion en français
– excursion privée
je réserve une nuit insolite
Partage avec tes amis
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Jef

Voyage d’Histoire sur les pas d’Aliénor d’Aquitaine en France : les 10 spots touristiques à visiter

C'est un voyage dans l'Histoire q'on vous propose : 10 spots touristiques...
Lire plus

2 Comments

  • Son nom signifie « La tete de pont », en reference a la passerelle de roche naturelle du site enjambant un cours d’eau. Les linga (ou lingam ) ont ete minutieusement sculptes dans le lit de la riviere, et des images de divinites hindoues sont presentes sur tout le plateau. Le site est separe de la riviere aux mille Lingas par la passe du rat

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *