Le top 8 de l’insolite au salon de la plongée 2014

Partage avec tes amis

Début janvier à la porte de Versailles a lieu tous les ans la grand messe pour les plongeurs français, le salon de la plongée ! Nous nous y sommes rendus et vous proposons ici le top de l’insolite question plongée !

#1 : le monde sous marin en « réalité augmentée »

Philippe Carrez et la société Subocéana ont développé des outils qui nous permettent de se mettre à la plongée, sans se mouiller ! L’une des innovations extraordinaires proposées par la société permet en effet de voir en 3D ce qui se passe à 30m sous l’eau ! Guide interactif ludique (« Découvrir autrement ») et applis mobiles complètent les projets hautement technologiques développés par la société… Ou comment se prendre pour Cousteau, depuis son canapé.

realite_augmentee_suboceana

#2 Le Sea Orbiter

Quesako ? Encore un projet fou, dirigé cette fois ci par l’architecte français Jacques Rougerie (suivi de près par l’ASE et la NASA), un « laboratoire océanographique flottant », un « vaisseau d’exploration des océans » selon le site. De 58 m de haut (dont 31m immergés), la structure peut accueillir jusqu’à 22 chercheurs pour mieux comprendre la vie sous marine. Prévu pour fin 2014, le projet dispose d’une base sous marine, d’un simulateur spatial (!!) ou encore d’un laboratoire scientifique, le tout 100% écolo. L’idée ? se laisser dériver au gré des courants, étudier les conditions de vie en milieu extrême, effectuer des programmes de recherches scientifiques, approfondir nos connaissances de la biodiversité, de l’impact des océans sur le climat, ou encore d’aider au développement de technologies écologiques… Des candidats ?

SeaOrbiter11

#3 Le simulateur HEPS

Vous avez déjà plongé ? Si oui, les tables de décompression ca vous dit quelque chose ? vous aussi vous avez oublié comment ca marche ? alors amusez vous avec ce simulateur, pour plonger en toute sécurité et comprendre pourquoi la plongée ce n’est pas de la rigolade ! Le simulateur tente de reproduire à l’écran les phénomènes auxquels tout plongeur est confronté : mélange gazeux, poids apparent, gonflage du gilet ou conséquences d’un léger coup de palmes, tout est disséqué pour comprendre. Ou comment se prendre pour un crack en math, pour pas un rond (ou presque).

simulateur_HEPS

#4 le pistolet répulsif anti requin

Le requin est l’animal le plus emblématique de la vie aquatique, l’un des plus admirés, craint, et malheureusement menacé. N’oublions pas que l’homme prélève bêtement environ 100 millions de requins par an, pour en faire de la soupe d’ailerons (le reste du corps est rejeté à l’eau – paradoxe, le requin coule, puisqu’il ne peut plus nager – et se noie !!!). Bref, devant les rares (et déjà trop nombreux) accidents dûs aux morsures de requins, la société Tecknisolar-Seni a développé le « Dearteck », un boitier (sous forme de pistolet) qui éloigne les squales à plus de 500m par générateur magnétique à ultra violet.
Pas sûr que ce dispositif intéresse les plongeurs, qui eux sont à la recherche des requins. Pourtant, cela devrait interpeller les autorités qui cherchent à juste titre à sécuriser les zones de baignade. Parlons en au préfet de la Réunion.

dearteck-anti-requin

#5 la plus grande chaîne humaine aquatique au monde

A la Réunion (encore eux !) en décembre, 110 plongeurs se sont retrouvés dans la baie de St Leu, pour former la plus grande chaîne humaine aquatique sur plus de 76m. Les professionnels de la plongée se sont donnés la main par 18m de fond pour former une chaine humaine afin de sensibiliser les opinions et redorer l’image des activités aquatiques à la réunion. Gageons qu’en surface, l’effet bain à remous devait être bien agréable…

record-chaine-humaine

#6 Laurent Ballesta

Laurent Ballesta, éminent biologiste et excellent photographe en plongée, était présent au salon pour le projet Gombessa. Gombessa, c’est le petit nom local du Coelacanthe, un poisson préhistorique, contemporain des dinosaures. Vivant à plus de 100 m de profondeur, ce vieux monsieur âgé de 65 millions d’années est le chaînon manquant entre les poissons et le premier vertébré ! On peut en effet voir des pattes naissantes le long de ses nageoires et même un début de poumon… Bref, pour Laurent Ballesta, ces expéditions montées en Afrique du Sud, c’est un peu comme être au casting de Jurassic Park. Mais pour un petit quart d’heure à 100m sous l’eau, c’est 8h d’immersion ! et oui, la décompression, ca vous parle ? toujours pas ?

gombossa

Vous étiez au salon de la plongée ? vous avez fait des découvertes insolites ? Partagez les ici !

 

Partage avec tes amis
Mots clés associés
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Justine

Un jaccuzzi naturel sur la plage ? (Nouvelle Zélande)

En Nouvelle Zélande se trouve un endroit très étonnant, une plage où...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *