En vacances chez Kusturica

Drvengrad Ethnovillage Kustendorf
Vous connaissez Küstendorf ? Un village insolite au sud-ouest de la Serbie. Pourquoi insolite ? C'est un village créé par le cinéaste Emir Kusturica.
Partage avec tes amis

Le génial et fantasque réalisateur doublement palmé à Cannes (Papa est en voyage d’affaires en 1985, Underground en 1995) s’est autoproclamé maire de Küstendorf, un village traditionnel qu’il a fait construire spécialement pour les besoins du tournage de La vie est un miracle (2004).

Un village ethno-écologie serbe

Kusturica a voulu son village voué à l’ethnologie de son pays mais aussi à l’écologie, au cinéma et à la musique. Joli programme.

Le village a été construit pour servir de décor en 2001 au film La vie est un miracle.

J’ai perdu ma ville, Sarajevo, durant la guerre.

J’ai perdu ma ville, Sarajevo, durant la guerre. C’est pourquoi j’ai souhaité bâtir mon village. J’y organiserai des séminaires pour les gens qui veulent apprendre à faire du cinéma, des concerts, de la céramique, de la peinture. C’est la ville où je vais vivre et où certaines personnes pourront venir de temps en temps. Il y aura bien sûr d’autres habitants qui travailleront sur place. Je rêve que cet endroit soit ouvert à la diversité culturelle et s’érige contre la mondialisation”, déclare le cinéaste en juillet 2004.

Des chalets campagnards recyclés

Ce sont en fait des chalets des paysans locaux qui ont été démonté et remonté pour en faire des petites maisons d’hôte ou des chambres d’hôtel.
Les intérieurs “cosy” façon Tyrol sont aussi soignés que les extérieurs où le bois local prévaut – “village en bois” (Drvengrad en serbe) est d’ailleurs l’autre nom de Küstendorf : de l’Eglise Saint Sava en passant par les restos et les bars, la salle de conférence, le gymnase, toutes les allées du village et « le cinéma Stanley Kubrick au-dessus duquel le Professeur a sa maison ». Seule la piste d’atterrissage d’hélicoptère, bien cachée des yeux des visiteurs, n’est pas en bois.

Une école de cinéma

Le but de Kusturica était d’y créer une école de cinéma (elle a ouvert en 2005 et un festival a vu le jour en janvier 2008) et de développer l’agrotourisme. Le village a obtenu un prix d’architecture décerné par la Communauté européenne.

Le village se trouve au sud-ouest de Belgrade, près de la frontière bosniaque, et on peut y faire étape dans une des guest-house si on le souhaite, à condition de réserver (voir ici).

Mecavnik hely 01 from airmedia on Vimeo.

Partage avec tes amis
Mots clés associés
, ,
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de patrick

Activités et visites insolites en Suisse

De Fribourg à Gwatt en passant par Savognin on vous emmène tout...
Lire plus