Langage des signes au restaurant à Toronto

Partage avec tes amis

« Signs » est un restaurant au concept nouveau qui vient d’ouvrir ses portes à Toronto. Avec la quasi-exclusivité du personnel sourd ou malentendant, l’établissement se veut un lieu de rencontre pour les personnes malentendantes, mais aussi un lieu d’échange où les clients doivent s’adresser aux serveurs dans la langue des signes. Pour cela, une carte explicative est mise à disposition de tous sur chaque table.

restau_sourds_toronto4

S’ouvrir à la communauté des sourds et malentendants

Le restaurant, qui a ouvert ses portes le 29 juillet dernier, fait déjà la fierté des habitants de Toronto. A l’origine du concept, Ajan Manikumar, propriétaire de l’établissement. Celui-ci explique : « j’avais un client sourd qui venait souvent par ici », faisant référence à son ancien travail de manager dans une pizzeria, « il n’obtenait pas le service qu’il méritait ». Ajan Manikumar a finalement appris le langage des signes pour se rendre compte que de simples rudiments faisaient déjà une grosse différence. C’est ce qui l’a inspiré pour son projet, où le client s’aide d’une carte pour s’exprimer en langage des signes : « amenons le serveur sourd et demandons au client entendant de lui faire les signes de sa commande ». Également conscient des difficultés que peuvent entrainer ce handicap dans la recherche d’un emploi, le jeune propriétaire espère inspirer d’autres employeurs à faire de même. Si la plupart des employés n’ont aucune expérience dans le domaine du service et de la restauration, Gaitrie Persaud, membre du personnel de Signs, explique qu’elle a toujours ressenti une « coupure » avec les autres dans le passé au travail.

restau_sourds_toronto1

restau_sourds_toronto3

Essayer un nouveau concept

Ce restaurant est le premier de la sorte au Canada, mais des concepts similaires existent à San Francisco avec Mozzeria, un restaurant italien tenu par un couple de sourds dont une partie du personnel est également malentendante, ainsi qu’à O.Noir, restaurant situé à Montréal où les clients sont servis dans le noir par des serveurs aveugles. Ajan Manikumar espère que son établissement accueillera de nombreux clients désireux de s’ouvrir au langage des signes et à la communauté des sourds et malentendants qu’il estime être « comme [sa] propre famille ».

restau_sourds_toronto2

Page Facebook de Signs.

Partage avec tes amis
Mots clés associés
, , ,
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Agathe

Top 10 des attractions touristiques les plus dangeureuses du monde

Les circuits touristiques traditionnels vous ennuient et vous regrettez le temps où...
Lire plus

2 Comments

  • Bonjour,

    Pour compléter ce délicieux billet, je vous signale qu’un concept identique existe déjà à Paris depuis une dizaine d’années.
    Il s’agit du « Café Signe » à Paris dans le 14ème.
    L’idée est la même.
    Partant du constat que sourds et entendants se côtoient tout le temps sans jamais communiquer, les initiateurs du projet ont eut l’idée d’ouvrir un café restaurant tenu et fréquenté conjointement par des personnes sourdes et des personnes entendantes. S’y retrouvent jeunes, étudiants, salariés, retraités en quête de convivialité et ça communique avec les mains, la voix, le mime, des images etc, cette cohabitation devant favoriser des échanges naturels et spontanés.
    Ils ont un site internet présentant le lieu : http://www.cafesignes.com

    Stéphan
    Interprète F/LSF

Répondre à Jef Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *