10 lieux mystérieux à Paris pour se faire peur

les catacombes paris
Crédits photo (creative commons) : wikimedia
Envie de s'offrir une petite sortie terrifiante à Paris ? On a 10 coins bien flippants à vous proposer !
Partage avec tes amis

Si le surnom de Paris est bien la ville lumière, la capitale cache quelques coins bien sombres et flippant. Où se faire peur à Paris ? Et bien on a dix lieux mystérieux pour se faire peur à Paris. à vous proposer. Pour se faire de vraies frayeurs ou des balades insolites dans les rues parisiennes, on est parti à la recherche des coins les plus terrifiants de Paris : de simples lieux accessibles à tous, des musées aux salles obscures, des spots rarement accessibles et cachés… on vous réserve de belles surprises pour par exemple une fête d’Halloween dans la nuit parisienne.

Astérix Peur Sur le Parc

La tour de Jean Sans Peur (2ème)

La tour de Jean Sans Peur c’est le dernier vestige de l’immense palais des ducs de Bourgogne à Paris. De la rue Montorgueil, à la rue Tiquetonne, le palais de ces puissants chefs faisait plus d’un hectare. Mais en pleine guerre de 100 ans, le 23 novembre 1407, Jean Sans Peur, second duc de Bourgogne Valois, fait assassiner son cousin en plein Paris, le frère du roi Charles VI. C’est la guerre civile entre les Armagnacs, nom donné aux partisans de la famille d’Orléans, et les Bourguignons, alliés au duc Jean.

tour Jean Sans Peur à Paris

Au final ce Jean « Sans Peur » se fera à son tour assassiner, et 60 ans plus tard c’est toute la famille de Bourgogne qui perd ses droits à Paris.

tour Jean Sans Peur à Paris

La tour est donc le dernier vestige de ce palais et de la folie de Jean Sans Peur qui a mené à sa perte sa famille. Elle se visite aujourd’hui et nous y sommes allés. Un vrai bijou gothique, notamment la voûte végétale de la grande vis qui nous vient de l’atelier flamand de Claus de Werve. Et surement Jean Sans Peur qui se balade quelque part…

tour Jean Sans Peur à Paris

20 Rue Étienne Marcel, 75002 Paris
Métro Etienne Marcel

Le Square du Vert-Galant, le bûcher des templiers (1er)

square vert-galant templiers

Si aujourd’hui, ce joli petit square à la pointe ouest de l’île cité, au pied du pond Neuf paraît bien paisible. Mais le 18 mars 1314, il faisait très chaud dans ce square. C’est en effet ici même que les derniers templiers, dont le dernier grand maître Jacques de Molay furent brûlés vif. Un grand bûcher donc qui resta dans l’histoire avec notamment ce moment où le grand maître maudit les rois de France et le pape sur les prochaines générations.

De quoi avoir une petite frayeur pendant votre balade nocturne…

Astérix Peur Sur le Parc

Les Catacombes (14ème)

les catacombes paris
Crédits photo (creative commons) : wikimedia

Quand on parle de lieu mystérieux à Paris, les Catacombes arrivent rapidement dans la conversation. Et pour cause : ces anciennes carrières ont été transformées en ossuaire municipal au XVIIIème siècle suite au déménagement de cimetières du centre de Paris, dont le cimetière des Saint-Innocents du côté des Halles. En effet, les catacombes étaient situées à l’époque à l’extérieur de Paris et les cimetières du centre étaient décriés pour apporter des maladies aux parisiens.

Résultat : aujourd’hui vous pouvez vous offrir une petite balade au milieu de six millions de squelettes. L’entrée se fait sur la place Denfert-Rochereau mais ne donne accès qu’à 0,5% de la superficie totale du lieu. Assez pour bien flipper.

Entrée : 1 Avenue du Colonel Henri Rol-Tanguy, 75014 Paris

La Petite Ceinture (19ème)

 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Francois Fasquel (@jef_live) le

La Petite Ceinture c’est le vestige de l’ancêtre du métro parisien. Une ligne de chemin de fer qui faisait le tour de Paris, en service de 1851 à 1993. Depuis elle est laissée à l’abandon et fait office de train fantôme dans la capitale avec par exemple des tunnels sous les Buttes Chaumont dans le 19ème arrondissement. Si le jour la balade au milieu des voies peut paraître bucolique, c’est une autre histoire la nuit venue.

La villa Frochot, la maison hantée (9ème)

maison hantée Frochot
Source : pariszigzag.fr

Au 1 de l’avenue Frochot, vous trouverez un superbe hôtel particulier néo-gothique (construit en 1823) : vitraux, belle verdure, gargouille… mais depuis le meurtre de cette dame de chambre au début du XXème siècle (à coup de tisonnier quand même), les différents propriétaires n’ont connu que des malheurs : Victor Massé, compositeur et professeur y meurt paralysé dans son lit, Sylvie Vartant n’y est restée que quelques mois, Mathieur Galey après elle, critique de théâtre, y meurt dans les mêmes conditions que Victor Massé.

Si vous avez le chance de tomber sur l’ouverture de la grille, n’hésitez pas à tenter une balade. Vous croiserez peut-être cette pauvre dame de chambre, dont on n’a jamais retrouvé le meurtrier.

1, avenue Frochot 75009 Paris
Métro Pigalle

La pagode sous la dalle des Olympiades (13ème)

pagode des Olympiades

Si une balade dans le quartier chinois est généralement festive entre les délicieux Pho des cantines vietnamiennes, les dim-sum du Massena ou les centaines de petites boutiques asiatiques, il y a des coins insolites et un peu glauque la nuit venue. Le meilleur spot pour avoir un petit coup de sang dans le 13ème ? La pagode cachée sous la grande dalle des Olympiades !

Oui cette grande dalle de béton sur laquelle se sont construits les immeubles du quartier des Olympiades, en plus de couvrir l’une des plus grande gare ferroviaire de triage de train de marchandise (fermée aujourd’hui), cache des parkings et surtout un tout petit temple bouddhiste accessible au 37 rue du Disque en s’enfonçant un peu dans le parking.

Si le jour, le temple tenu par l’Association des Résidents en France d’Origine Indochinoise (A.R.F.O.I) est bien fréquenté et propose par exemple des cours de chinois, le soir venu avec ses lanternes chinoises rouge et ce parking, on se croirait dans un remake de Blade Runner !

37, rue du Disque 75013 Paris
Métro Olympiades

Le Rocher de la Sorcière de Montmartre (18ème)

rocher de la sorcière à Montmartre
Source : chambresapart.fr

Au milieu du passage de la Sorcière, au coeur de la butte Montmartre entre la rue Lepic et l’avenue Junot, vous tomberez nez à nez avec un rocher. A priori une ancienne fontaine totalement délabrée mais qu’on ose pas enlever. Sa forme étrange, son histoire mystérieux (l’origine géologique de la pierre la situe à Reims), son positionnement juste en face d’une maison qu’on dit habité il fut un temps par une sorcière, en font une des curiosités maléfique de Paris.

Le passage est privé mais vous pouvez vous glisser à la faveur d’une ouverture de la grille, c’est pas loin du métro Lamarck Caulaincourt.

Un bar : la Vénus Noire (6ème)

bar Vénus Noir
Source : Apéro du Jeudi

A quelques mètres de la fontaine St Michel, dans une ruelle obscure vous tomberez sur la porte rouge de la Vénus Noire. Non ce n’est pas un club libertin qui vous attend derrière la porte mais un incroyable bar sur deux niveaux à l’ambiance « cercle des poètes disparus » avec des inscriptions du XVIIIème siècle, des visages de pierre, et des murs de pierre qui vous emmènent au moyen-âge. On dit que Verlaine et Raimbault seraient venus boire quelques canons dans ce lieu hors norme.

D’ailleurs nous avons découvert le lieu en y organisant un de nos apéros du jeudi (il serait temps que tu viennes aux soirées).

Il y a beaucoup d’alcôves, de pièces secrètes, de méandres… Idéal pour une énorme soirée d’Halloween !

25, rue de l’hirondelle 75006 Paris
Mo St Michel

Un musée : le musée Dupuytren (6ème)

musée Dupuytren
Source : twitter.com

Si on pourrait rapidement qualifier de musée des horreurs ce musée Dupuytren, c’est avant tout un musée médicale de la Faculté de médecine de Paris. Vous vous retrouvez au milieu de bocaux de formol qui font froid dans le dos : foetus difformes et atteints de pathologies parfois disparues. Evitez de vous retrouver seul dans ce musée quand même.

12 Rue de l’École de Médecine, 75006 Paris
Métro Odéon

Le Manoir de Paris (10ème)

Le Manoir de Paris
Source : mcetv.fr

Le Manoir c’est la maison hantée que l’on rencontre dans les parcs d’attractions mais en beaucoup mieux et plus flippant. Le concept s’inspire de quelques-unes des grandes histoires parisiennes (réelles ou pas) et du folklore parisien. Des attractions, des comédiens, vous aurez le choix entre 5 niveaux d’intensité du trouillomètre !

18 Rue de Paradis, 75010 Paris
Métro Gare de l’Est

Bonus : le parc Astérix à Halloween

On a testé pour vous (et un peu pour nous) le parc Astérix à Halloween et sa toute nouvelle maison hantée, les Catacombes. Une nouvelle attraction bien flippante, des animations dans tout le parc et des menus spéciaux pour Halloween dans les points de restauration du parc. Spécial dédicace à notre boucher fou et sa tronçonneuse.

Pour découvrir notre journée Halloween au parc Astérix, rendez -vous ici.

peur sur le parc Astérix

Vous connaissez certains de ces coins ? Vous y êtes allés ? Racontez-nous ! Et si vous avez d’autres idées pour les coins de Paris qui font vraiment peur, on est aussi preneur !

 

Astérix Peur Sur le Parc

faire des rencontres à l'Apéro du Jeudi

Partage avec tes amis
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Jef

10 lieux mystérieux à Paris pour se faire peur

Envie de s'offrir une petite sortie terrifiante à Paris ? On a...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *