On a testé le restaurant ambiance Avatar à Lyon, l’Athera

restaurant avatar lyon
Partage avec tes amis

Le restaurant insolite dont on parle plus à Lyon en ce moment ? L’Athera par l’Ephemera ! Situé sur le tout nouveau rooftop du centre commercial de la Part-Dieu, un foodcourt qui propose pas moins d’une trentaine d’enseignes différentes, il y aura une façade végétal qui va tout de suite attirer votre regard, celle de ce restaurant qui s’inspire de l’univers du film de James Cameron, Avatar.

restaurant avatar lyon

Vous nous connaissez, quand il s’agit de découvrir un nouveau restaurant insolite, on n’hésite pas à prendre notre fourchette, notre smartphone, et hop à l’aventure.
Est ce que ce nouveau concept vaut le coup ? Est-ce que les plats sont à la hauteur du buzz que génère ce resto insolite à Lyon ? On vous dit tout dans cet article !

Un restaurant éphémère sur la planète Athera

Depuis une dizaine d’années, on voit fleurir dans la capitale gastronomique, de plus en plus de concepts de restaurants innovants et insolites.
Dans la patrie de Paul Bocuse et de la cuisine bourgeoise et traditionnelle, on ne peut que se réjouir de voir une nouvelle offre s’ajouter aux excellents restaurants lyonnais.

D’ailleurs Bocuse n’est jamais très loin quand on parle resto à Lyon (on avait testé il y a quelques temps ses burgers).  Ce sont justement 3 jeunes diplômés de l’institut Paul Bocuse, Jade, Loris et Annaig qui se sont lancés dans cette aventure culinaire.
Ephemera proposera à Lyon régulièrement de nouveaux concepts éphémères. Cette fois-ci ils avaient envie de nous faire voyager sur une planète tout droit sortie de l’univers du film Avatar, la planète Athera.

Objectif : faire palpiter nos 5 sens

Dans ce restaurant pas tout à fait comme les autres, le goût n’est pas le seul sens à être chatouillé. L’objectif de la jeune team est de parler à tous vos sens.

La vue en premier lieu se régale du décors que nous propose le restaurant : nous sommes immergés dans la planète Athera, avec un écran 4K qui prend toute la largeur du restaurant, des plantes luminescentes et une lumière tamisée. L’impression est assez géniale.

restaurant avatar lyon

Si vous ajoutez à cela l’ambiance sonore d’une planète qu’on imagine habitée par une nature en symbiose avec des Na’vi (le peuple d’Avatar) d’Athera (bruit de ruisseaux, d’oiseaux, de vent qui souffle dans les arbres), vous êtes vraiment ailleurs le temps d’un repas.

restaurant insolite lyon ephemera

Question odorat, si j’ai bien suivi, il est censé y avoir une ambiance olfactive qui nous a surement échappé.
En même temps, mieux vaut qu’elle ne soit pas trop forte pour laisser notre goût, le principal sens d’un resto, s’épanouir un max.

Quant au toucher… là je vois pas.

Pour la petite histoire nous n’avons pas pu tester la salle “nuit” d’Athera.
Lors de ma réservation je n’avais pas bien compris le concept jour/nuit (et pourtant je ne suis pas spécialement teubé).
Nous avions donc réservé (sans trop comprendre) pour la salle “jour”. Et là du coup c’est un peu la punition. Deux salles, deux ambiances.
Tu passes en premier dans la superbe salle nuit pour arriver… là.

restaurant insolite lyon ephemera
Alors oui, il y a tout un travail de la décoratrice d’Avatar pour décorer une partie de cette salle avec un concept de photo sur laquelle on peint en plus.
Le plafond est quand à lui végétal et l’ambiance sonore y est bien présente. Mais les baies vitrées qui éclairent cette partie du restaurant donne sur le parking de la Part-Dieu au 3ème étage, qui est en plus en travaux. De Avatar aux échafaudages, la chute fut rude.

restaurant insolite lyon ephemera

restaurant insolite lyon

Mais concentrons-nous sur ce fameux sens du goût…

Et le sens du goût ?

Notre équipe d’aventuriers de la fourchette avaient souhaité entamer son voyage par la Buraka (burrata, tomates confites, miel et romarin) pour certains.
A l’arrivée du plat, nous avons cru à une erreur : “ah mais c’est le dessert ça non ?”

Car il y avait une petite surprise non inscrite à la carte : cette burrata était accompagnée de fraises.
Et il faut bien le dire, c’était délicieux.
L’intérieur de la burrata était extrêmement crémeux et ce mariage de saveurs sucrées/salées était très réussi.

restaurant insolite lyon ephemera
La Buraka d’Ephemera

Le Ouega Perfecta (oeuf parfait, crème de maïs, popcorn) s’est montré aussi tout à fait à la hauteur.

Quand à ma Charkutera (charcuterie italienne : speck d’Ampezzo, mortadelle de palazzo, pignano, salame di prosciutto, bresaola della Valtellina IGP), j’étais bien content de la partager, car l’assiette, que dis-je, le rondin de bois est assez copieux pour deux.

Pour la poursuite de notre périple, la moitié de la table a choisi le Pëchkka (lieu noir, lard de Colonata, purée de pomme de terre truffée, agrumes).
Un lieu noir cuit à la perfection et une purée qui a fait naitre des larmes de bonheur (ou presque).

restaurant insolite lyon ephemera
Le Pëchkka

Pour ma part, j’ai voulu me perdre dans les larmes du tigre (Chasska) : du boeuf saisi avec une délicieuse sauce, un pâte de cacahuètes accompagné d’un wok de légumes.
En grand fan du tigre qui pleure, mon plat préféré dans mon quartier de Belleville à Paris, je me devais de découvrir cette version revisitée.

restaurant insolite lyon ephemera
Le Chasska

Et bien une fois de plus, un régal.
Certes, ma préférence va toujours à mon tigre du XIXème arrondissement, mais le plat était très équilibré, cuit à la perfection.

Pour finir sur la note sucrée chère à ma mère, le Sanguita (orange sanguine, citron vert, chocolat blanc vanille) et le Xocoaka (mousse chocolat noir, fruits rouges, basilic) ont conclu ce repas avec un feu d’artifices de saveurs originales parfaitement accordées.

restaurant insolite lyon ephemera
Le Xocoaka

Ah j’oubliais de vous parler des boissons. Pour la carte des vins, seuls 2 blancs et 2 rouges sont proposées, et ils font très bien l’affaire.
Mais ce qu’il faut absolument goûter si vous voyagez jusqu’à Athera, ce sont les cocktails. Originaux et diaboliquement bons, laissez vous guider par votre instinct pour choisir le bon.

Si nous avons été déçu du décors de notre planète Athera, nous avons été emballé par nos assiettes : des surprises à chaque plat, tout en étant très équilibrés et très bien réalisés.

On a aimé
– l’excellente cuisine
– des surprises à chaque plat
– copieux
– un concept innovant
On a moins aimé
– pas évident de se retrouver dans les résas, et on vous déconseille la salle “jour” pour la déco
Infos
rooftop du centre commercial de la Part-Dieu
Parking : étage 3
Horaire : 12h-23h
Site : ephemerarestaurant.com/
Instagram : ephemerarestaurant
Budget : comptez 50€/personne boisson comprise
Partage avec tes amis
Tags from the story
, ,
Written By
More from Jef
La porte des étoiles de Stargate mise en place en Lituanie et Pologne !
Alors qu’on commence à voir arriver Terminator “en vrai” avec des drones...
Read More
0 replies on “On a testé le restaurant ambiance Avatar à Lyon, l’Athera”