Top 8 des sports insolites à découvrir à travers le monde

sport insolite Pacu Jawi indonesie
IMAGE PAR FARIDA RIDHWAN DE PIXABAY

Du sport insolite dans vos voyages ?! Quand on part en voyage, on part à la découverte de cultures. Et dans la culture, le sport y a toute sa place. Le sport est intimement lié à l’histoire d’un pays, ses origines. Découvrir les sports locaux, c’est un peu plus, un peu mieux, rencontrer les habitants.

Pour moi, le sport, c’est aussi un moyen de communiquer, de partager quelque chose avec des gens avec qui on aurait pas forcément parlé. Très souvent dans mes voyages, dès que j’ai pu faire un petit foot, une partie de volley, un petit match de tennis, j’ai sauté sur l’occasion. Le jeu, le dépassement de soi sont compris et partagés dans le monde entier.

Ici je vous parlerais des sports insolites que j’aimerais bien découvrir dans mes prochains voyages mais aussi de mes moments de sport que j’ai pu vivre avec mon sac sur le dos.

8 sports insolites à découvrir pour vos prochains voyages

Pacu Jawi, le ski nautique à boeuf (Indonésie)

Oubliez tout de suite le Quinté+ avec la course de Pacu Jawi. Elle est organisée chaque année sur l’île de Sumatra en Indonésie à l’époque de la récolte du riz et permet aux éleveurs de montrer leurs plus beaux spécimen (pour les vendre ensuite).

Aujourd’hui, la fête est devenue plus culturelle que commercial et témoigne de la culture Minangkabou.

Le Pacu Jawi c’est une sorte de ski nautique sur les rizière : le « jokey » s’installe sur une petite planche de bois et fait décoller ses deux vaches. A lui de tenir le plus longtemps possible pour parcourir un maximum de distance. Denis Brognart aurait déposé les droits pour une future édition de Kho Lanta. On a hâte.

Le calcio storico, un football plus violent que le rugby (Florence, Italie)

On savait le défenseur italien rugueux et intraitable (quitte à se prendre un coup de boule en finale de coupe du monde). Et bien cela lui vient peut-être de Florence en Toscane où on pratiquait, et on pratique une fois par an pour la fête, le calcio storico.

Historiquement, l’affrontement oppose 4 quartiers de la ville de Florence qui se rencontrent sur la Piazza Santa Croce. A la croisée du jeu de balle ancien et de lutte romaine, les 2 équipes de 27 joueurs ont toutes deux pour objectif de marquer le plus de buts dans le camp de leurs adversaires.

Le calcio storico, qui nous vient de la Renaissance, serait en fait le descendant d’un sport datant des romains, l’Harpastum (« déchirer avec force »). Le sport favori des légionnaires qui pouvaient alors laisser exprimer toute leur douceur et poésie dans ce foot à la vie à la mort.

Car oui, le calcio storico n’a pas de règle : il faut mettre le ballon au fond des filets coûte que coûte. Finalement, c’est peut-être à ce football là que Zidane jouait en 2006…

J’avais eu la chance d’assister à une partie de calcio storico sur la place Bellecour à Lyon pour les festivités de la coupe du monde 1998. La partie avait été interrompue par une bagarre générale.

A lire aussi : top 10 des stades de foot les plus insolites.

Le kabaddi, le football américain de l’Inde

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par vivek (@vivek_behara)

Sport de combat ? Lutte ? Rugby ? Compliqué de résumer le kabaddi. Deux équipes de 7 joueurs s’affrontent : A tour de rôle, chaque équipe passe à l’offensive. Le raider (ou le chasseur) envoyé par son équipe doit alors tenter de toucher un ou plusieurs adversaire(s) avant de revenir dans son camp.

Pour mener à bien sa mission, il doit répéter « kabaddi » sans s’arrêter ni respirer le temps de son attaque – soit 30 secondes maximum. L’objectif de l’équipe adverse est de plaquer le raider dans son camp pour l’empêcher de toucher ses autres membres qui forment, en attendant, une ligne de défense. Si le chasseur est capturé, on dit alors qu’il est « tué » et les rôles sont ensuite inversés.

Ce sport indien fait parti des jeux asiatiques de 1990, discipline largement dominée par l’Inde.

Le Bo-Taoshin, touche pas à mon poteau (Japon)


Les japonais ne rigolent pas avec leur poteau. Ils ont même un sport où une équipe doit défendre son poteau et l’autre doit le faire basculer d’au moins 30°.
Mais attention, c’est pas du 4 contre 4. Non. Du 75 contre 75. 14 équipes de football sur le terrain quoi.

La discipline n’est pas vraiment inscrites aux Jeux Olympiques et pour cause : c’est un sport d’entrainement pour les cadets de l’académie nationale de défense du Japon.

Le sepak takraw, le foot volley en Thaïlande

Tout est dans le nom de ce sport de ballon : en malais et en indonésien, « sepak » signifie « donner un coup de pied » et en thaï, « takraw » signifie « balle ». Chaque équipe de 3 jours s’affrontent donc de chaque côté du filet avec 3 passes maxi… au pied, genoux, tête… à peu près tout sauf les pieds. Très populaire en Asie du Sud-Est, c’est en Thaïlande qu’il est le plus pratiqué.

Le goanna pulling, le cou de fer (Australie)

sport insolite cou de fer

En Australie, si on fait quelques bras de fer, c’est plutôt avec les muscles du cou qu’on préfère s’affronter. Oui on met une ceinture de cuir autour du cou des deux adversaires et chacun tire le plus fort possible de son côté.

Dès que la ligne blanche est franchie c’est gagné. « goanna » veut dire varan en anglais et c’est vrai que pendant le combat, c’est la position des deux adversaires pour gagner. On pratique le goanna pulling depuis le XIXème siècle mais il y a un vrai engouement aujourd’hui autour de ce sport avec un championnat dédié : The Australian Goanna Pulling Championship.

mini golf de toilettes

 

 

 

Le Fierljeppen, le saut à la perche des Pays-Bas

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Red Bull (@redbull)

Si Jean Galfione n’a pas peur de sauter à 5.98 mètre avec sa perche, il ferait surement moins le malin avec le Fierljeppen, sport typiquement hollandais. Typiquement hollandais parce qu’il y a une histoire de canal dedans. Et oui pas que question de hauteur avec ce saut à la perche mais bien de traverser un canal avec une perche de 8 à 13 mètres de long.

Mais l’idée reste toujours la même : allez le plus loin possible avec sa perche.

Le roller derby aux Etats-Unis

sport insolite roller derby

Les States sont le pays du roller. C’est un fait. Alors évidemment, il y a beaucoup de créativité autour de ces 4 petites roues. Comme le roller derby. 2 équipes de 15 joueuses, 1 piste circulaire, 1 objectif : arriver les premiers ou les premières devrais je dire puisque ce sport est très féminin.

Sur le terrain, seulement 5 joueuses participent à la compétition. Parmi elles, il y a la « jammeuse ». Coiffée d’un casque avec une étoile, elle est la seule capable de marquer les points. Les 4 autres joueuses sont les « blockeuses » qui vont tout tenter pour que l’équipe adverse ne parvienne pas à les devancer. Le premier dépassement de l’équipe B (appelée « pack ») par la « jammeuse » de l’équipe A sonne le  début du match. A partir de cet instant, elle marque des points à chaque fois qu’elle double l’une des joueuses du camp adverse.

Written By
More from Jef
The Arcade Hotel, l’hôtel dédié aux jeux vidéos et aux gamers
On a trouvé l’hôtel insolite parfait pour un geek : The Arcade...
Read More
0 replies on “Top 8 des sports insolites à découvrir à travers le monde”