Swingfields, le festival pour libertins en Angleterre

festival libertin en Angleterre
Vous pensez au festival de l'été ? Festival de musique, de théâtre... et pourquoi pas un festival libertin ? Oui c'est le concept du Swingfields en Angleterre qu'on vous propose de découvrir !
Partage avec tes amis

La saison des festivals pointe le bout de son nez avec le printemps et aujourd’hui on vous emmène en Angleterre pour non pas un festival de musique… mais un festival libertin ! Oui le Swingfields (échangistes en anglais se dit swingers) s’organise depuis 2013 au beau milieu de la campagne anglaise. L’idée ? Proposer le plus grand rassemblement de libertins et échangistes au monde en pleine nature.

Autant vous dire que les bosquets vont avoir une grosse cote pendant ce festival sexy qui se tiendra du 4 au 7 juillet prochain. On vous dit tout sur ce festival 100% libertin pour que vous puissiez préparer votre « gros » week-end libertin en Grande-Bretagne pour juillet. Avant peut-être votre quinzaine estivale au Cap d’Agde bande de petits coquins.

Le festival des libertins en Europe

A ma connaissance, c’est le seul festival libertin de ce genre en Europe. Rien à voir avec un salon de l’érotisme ni même un séjour au Cap d’Agde, capitale des libertins français l’été. Non ici c’est une communion avec la nature et avec la femme de votre voisin de tente qu’on vous propose. Inutile de vous préciser que les amoureux de la nature vont se précipiter sur ce festival décidément pas comme les autres.

[bctt tweet= »Le premier festival de communion avec la nature et la femme de ton voisin de tente : bienvenue au festival libertin de Swingfields #libertin #voyage » username= »voyageinsolites »]

Les anglo-saxons qui ont finalement souvent un slip d’avance dans le domaine du libertinage ont donc leur festival libertin depuis 2013. L’idée de ce festival a toujours été de vivre sa sexualité librement et dans la nature.

D’ailleurs on peut se poser une question : pourquoi les pays latins ne sont-ils pas à la pointe du libertinage ? J’aurais un élément de débat (et non pas de réponse) : peut-être parce que les anglo-saxons sont un peu plus pudique sur leur sexualité ? Je vous laisse m’aider à comprendre en commentaire.

Du camping libertin XXL ?

Oh mais ça ressemble à un camping libertin ton truc ! Oui c’est pas faux, d’ailleurs si tu ne peux pas t’offrir ton billet pour l’Angleterre, tu pourras toujours de louer une tente pour aller dans un camping libertin en France.

Mais un camping libertin, ça ne rassemble pas 700 couples non. Oui les festivaliers de la fesse sont à 80% des couples et 10% de femmes seules et d’hommes seules. Je vous laisse calculer le nombre de possibilités (vous avez 1 heure).

Mais attention si l’événement est énorme par sa taille (sic) pour le monde des échangistes, l’esprit libertin n’est pas négligé.

Poli tu resteras. Oui quand on se retrouve nez à nez, ou fesse à fesse, à poil avec ses voisins de caravane, le « bonjour », le « comment tu vas », « oh mais après toi » prennent une toute autre saveur. Quand vous n’avez plus d’habits, il vous reste au moins la politesse. En tout cas au début hein, car après dans des ébats débridés, le « après vous je vous en prie » ne sera pas obligatoire.

Sobre tu seras. Bon pas trop bourré tu seras. Car déjà d’une, bourré, c’est moins sympa pour faire connaissance de manière courtoise. Et puis on ne va pas se mentir : « boire ou baiser » il faut choisir question performance.

Le mot magique tu respecteras. Vous connaissez le concept : une expression sur lequel le couple s’entend avant de batifoler. Si l’un des deux dit cette expression à haute voix, tout s’arrête. Une sorte de freinage d’urgence.

Propre tu seras. Oui c’est tout bête hein mais dans le milieu libertin, la propreté fait partie intégrante du plaisir. Surtout en camping et en pleine nature. Par contre, joker pour les genoux plein de boue. Là bas c’est permis.

D’ailleurs le festival a mis en ligne un guide du parfait libertin sous forme de PDF ici.

Les voisins voyeurs

Tout festival qui se respecte a ses opposants. Ses râleurs. Le Swingfields n’y coupe pas. Malgré le relatif isolement des précédentes éditions, à 16 km de la première habitation, le festival a eu maille à partir avec certains voisins.

Les voisins coquins ont prétexté une musique trop forte pour venir jeter un petit coup d’oeil. J’habite dans le 19ème arrondissement de Paris, au nord est donc. C’est un peu comme si j’allais dans un hôtel de l’aéroport Charles de Gaulle à 18 km de là pour venir mater dans une chambre un couple prétextant que l’aéroport fait trop de bruit. Ok j’exagère peut-être un peu.

Un riverain se souvient de la première édition : « C’était un choc quand nous nous sommes rendus sur les lieux pour leur demander de baisser la musique. Nous avons vu des bannières sur lesquelles ’trois’ était le mot magique. On a vite compris que ce n’était pas un festival de musique traditionnel ». Mon oeil.

Ceci étant dit, cette petite visite a surement fait plaisir à quelques couples exhibitionnistes…

Le pass 3 jour pour couple coûte 232£. On a évidemment demandé une accréditation presse mais on n’est pas sûr que ça passe…

Infos et réservations sur le site du festival : www.swingfields.co.uk

Partage avec tes amis
Mots clés associés
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Jef

Offrez vous une nuit Harry Potter à Troyes

Vous êtes fan d’Harry Potter ? Vous allez halluciner sur cet Airbnb...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *