Visiter New York version cinéma des années 60

Partage avec tes amis

Il y a un voyage qui ne se démode jamais : une petite semaine à New York. Hiver, printemps, été, automne, New York nous attire tout le temps. Et dans cette mégalopole, 1001 visites vous attendent. Il y a en ce moment une tendance assez forte : revivre les scènes de cinéma tounrées à New York. Prenez votre bâton de pèlerin, on vous emmène faire une ballade new yorkaise version cinoche avec une petite sélection de lieux cultes, en commençant par les années 60 :

West Side Story (1961)

2 gangs rivaux, porto-ricains contre new yorkais depuis une génération, et Nathalie Wood au milieu de tout ça, dans un quartier populaire des années 60 : le West Side. Impossible de totalement retrouver l’ambiance des habitations et des rues lugubres de l’époque puisque le quartier a été métamorphosé, notamment avec la construction du Lincoln Center. Mais tout de même une petite balade dans les 66th Street à 110th Street vous permettrait de suivre les pas de la sublime Nathalie Wood…

le terrain d’affrontement des Sharks et des Jets aujourd’hui (photo  SergePiguet)

 

Diamants sur Canapé (1961)

Suivez une autre star féminine : Audrey Hepburn dans  les diamants sur canapés. La scène emblématique qui ouvre le film voit Audrey Hepburn prendre un café en rêvant devant la vitrine de la joaillerie Tiffany’s, située au n°727 de la 5th Avenue. Nous ne sommes plus dans le West Side, mais bien le Upper East Side, où toute la haute société new yorkaise batifole. Central Park (au Sailboat Pond par exemple), la New York Public Library à l’angle de la 5th Avenue et de la 42nd Street… de belles balades dans le New York chic !

 

Fenêtre sur cour (1955)

Certes le film a quasiment été entièrement tourné en studio mais il est censé se dérouler dans le Greenwich Village, tout près du Lower East Side. Une ambiance new yorkaise de quartier donc. L’immeuble de Jeff étant censé se trouver sur la 9th Street West.

Rosemary’s Baby (1967)

Le premier film « hollywoodien » de Roman Polansky est censé se dérouler dans le Dakota Building, superbe immeuble commandé par la société Singer (vous savez les machines à coudre !) d’origine new yorkaise, en 1880. Il fait face à Central Park et avait été choisi pour son côté un peu inquiétant, genre maison hantée (et oui dans le film on ne parle ni plus ni moins que de l’enfant du diable…). Un côté inquiétant qui s’est vu renforcé par l’assassinat de John Lenon au pied de l’édifice.

Petit bonus : ScountingNY reprend image par image les scènes du film et les photos d’aujourd’hui. J’adore.

A suivre : visiter New York version cinéma des années 70.

Partage avec tes amis
Vraiment bien écrit par
Plus de voyages de Jef

Un séjour Maman j’ai raté l’avion 2 pour les fêtes

Le film (culte pour beaucoup) des années 90, Maman j’ai raté l’avion...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *