Canton, la 1ère grande ville chinoise écolo ?

Partage avec tes amis

Semaine spéciale Chine insolite avec mon voyage à Canton dont je profite pour vous faire partager mes découvertes chinoises locales ou sur le web !

Quelques jours que je suis à Canton et quelques jours que je vois difficilement le ciel : le smog cantonnais m’en empêche. Rien à dire, il évident que la ville respire à plein poumon le pot d’échappement. Loin d’abdiquer et de continuer sur la voie de « tout en voiture », Canton veut faire rimer développement et écologie. Rien que pour cela, on pourrait classer la ville comme « insolite » en Chine mais je vous propose plutôt une plongée dans ce futur (qui est déjà un peu le présent) Canton écolo.

Le cabinet d’architectes américains Heller Manus Architects a été choisi pour continuer à transformer la ville.  En effet, ils se sont déjà occupé du nord. Coïncidence marrante, j’habite justement tout à côté du quartier qu’ils sont en train de remodeler, le quartier sud.

Le quartier prend pour point de ralliement la tour Guangzhou, construite pour les jeux d’Asie de 2010. Voici une photo de la tour que j’ai prise le 26 avril :

Le quartier sera dominé par deux modes de déplacement :
– à pieds : un réseau de route pédestre sera développé pour faciliter les déplacements à pieds
– le tramway : un tramway va relier la ville du nord au sud


La nature aura aussi sa place puisqu’une ceinture verte va s’élancer à travers la ville. Les architectes ont décidé de faire honneur aux traditions locales avec la culture Lingan qui replace l’homme au coeur de la nature : jardins chinois, jardins contemporains seront d’importants acteurs du futur Canton.  Autre ligne de conduite : contrairement au développement actuel, les immeubles auront des tailles limitées. Pas plus mal, quand on voit les tours qui s’entassent et qui vous cachent le soleil. Je suis passé devant ce quartier ce matin même (26 avril) et je peux vous dire que pour l’instant, les immeubles sont tout sauf limités en hauteur 🙁

Canton, ville écologique est une nécessité impérieuse (vous remarquerez la pertinence de ce mot pour la Chine – le fruit d’un long travail tout ça) quand on voit la pollution ambiante (et quand on lit chez la copine de Bioaddict les répercussions du réchauffement climatique sur la Chine dans le futur). Les efforts pour aménager au mieux les nouveaux quartiers (j’y suis actuellement) sont réels : pas mal de verdure, des chemins piétonniers, des pistes cyclables mais on sent le tiraillement chinois entre développement à fond la caisse et écologique : les immeubles sont démesurés (et même dans le nouveau quartier du sud), les routes sont toutes à 3 ou 4 voies… bref pas si évident que la Chine arrive à faire de sa 3ème ville, une ville écolo.

Article rédigé avec l’aide du dossier de L’internaute.

D'autres voyages insolites

Partage avec tes amis
Tags from the story
,
Written By
More from Jef

Nos régions en 10 dégustations au salon de l’agriculture

Si certains vont au salon de l’agriculture pour s’acheter une moissonneuse-batteuse, pour...
Read More

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *