Un restaurant étoilé à Washington mixte clients et mannequins pour faire respecter la distanciation

Une autre réponse insolite à la distanciation dans les restaurants : des mannequins !
Partage avec tes amis

Partout dans le monde, on développe des trésors d’ingéniosité pour contre le virus et faire respecter la distanciation dans des lieux publics comme les restaurants. C’est le cas de ce restaurant étoilé à Washington (Etats-Unis) qui pour sa réouverture fin mai, veut mixer dans sa salle de vrais clients et des mannequins pour remplir sa salle et maintenir la distanciation.

Mannequins de distanciation pour ce restaurant

C’est une autre solution insolite pour contrer le Coronavirus que ce restaurant américain nous propose. On se souvient des mini serres de fleurs de ce restaurant à Amsterdam pour permettre à deux personnes de dîner à l’abri ou encore de ce bar allemand qui propose des chapeaux avec frites de piscine.

Et bien le restaurant 3 étoiles The Inn at Little Washington en Virginie propose encore une autre solution insolite : remplir les vides laissé par la distanciation par des mannequins.

« Quand nous avons dû résoudre le problème de la distanciation sociale et réduire de moitié notre capacité d’accueil, la solution nous a semblé évidente : remplir (la salle) avec des mannequins bien habillés », explique le chef et propriétaire.

Un restaurant qui va vite afficher complet

L’idée n’est pas mauvaise : non seulement, bien placés, ces mannequins obligent à garder une certaine distance pour éviter tout risque de propagation du virus mais en plus cela donne l’impression d’avoir un restaurant plein et non désert comme vont l’être bon nombre de bars et de restos en ayant une capacité d’accueil ultra réduite.

Colliers de perles, robes à carreaux, costumes rayés et canotiers habilleront donc les mannequins disposés dans les salles du restaurant, afin de plonger les clients dans l’atmosphère des années 1940.

« Cela permettra qu’il y ait assez d’espace entre les vrais clients, provoquera quelques sourires et permettra de prendre des photos drôles, ajoute le maître des lieux. Les mannequins m’ont toujours plu. Ils ne se plaignent jamais. » explique le chef.

En même temps à 248$ le menu sans vin on peut comprendre que la clientèle soit exigeante.

Alors évidemment pour tous ceux qui ont peur des poupées et que le musée Grévin a traumatisé, on se doute que ce n’est pas la meilleure des solutions. Si elle ne vous plait pas, vous pouvez toujours essayer de trouver une autre solution dans ce top 10 des dispositifs anti coronavirus pour les bars.

Partage avec tes amis
Mots clés associés
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Jef

Des expos insolites et 100% immersives à Paris avec Jam Capsule

On est allé découvrir les expositions insolites et immersives de Jam Capsule...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *