Les recommandations web dans les paysages de Nouvelle-Zélande

Partage avec tes amis

Avez-vous votre libre arbitre sur internet ? lorsque vous likez, consultez une page, achetez un produit vous remarquerez l’apparition de certaines recommandations tel que « cette personne a également acheté ceci … » ou « cette personne aime également cet endroit … ».

Les deux artistes Scott Kelly et Ben Polkinghorne se sont amusés à reprendre le concept de suggestions web en intégrant des pancartes dans des endroits touristiques en Nouvelle-Zélande ! De quoi modifier la vue de nombreux paysages ! « Signs of times » est un projet insolite qui nous donne à réfléchir !

Libre de choisir ou libre de suivre ?

Adeptes des réseaux sociaux ou encore surfeurs sur internet, aviez-vous remarqué ces indications ? La question fondamentale : “sommes nous libre de nos choix ?”  si les algorithmes de “la toile” détermine le moindre de nos mouvements pour nous diriger vers certaines décisions. Les artistes Scott Kelly et Ben Polkinghorne y répondent avec amusement :

Who runs the world  ?

Ce projet ironique et décalé consiste à intégrer des pancartes dans des lieux fréquentés par les touristes pour les inciter à faire d’autres visites ! Quoi qu’il en soit, ce projet démontre également que ce que nous pensons être de l’ autonomie dans nos sélections est fortement influencé par le mouvement de masse !

Un appel à l’esprit critique en Nouvelle-Zélande

Avec ce projet satyrique, des questions s’imposent au pays du Seigneur des Anneaux ! Par exemple, on peut très bien s’imaginer Gandalf dire à Frodon :

Heu perso on m’a recommandé de me faire des petites vacances en restant chez les Hobbits à manger du comté car la montagne du destin c’est “bof bof” ! En plus pour l’anneau c’est pas ma faute Sauron m’avait suggéré de l’acheter chez « Histoire d’or » !

Et nous ? D’après les nombreuses suggestions que nous recevons continuellement sur internet sommes nous toujours apte à penser par nous même ou suivons-nous “bêêêêêtement” la vie (l’avis) des autres sans le vouloir ! Là, on comprend enfin Gandalf grâce à ces deux artistes : “Fuyez pauvre fou” !

Même si on vous “recommande” cet article n’hésitez pas à nous faire part de vos avis !

Source 

Partage avec tes amis
Written By
More from Anais
Record mondial du plus grand château de sable en Allemagne
Oyez ! Oyez ! Du nouveau au pays d’Angela Merkel ! Le...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *