Top 10 du Doubs insolite

Partage avec tes amis

Le Doubs mais c’est où ? C’est en ville, à la campagne, à la montagne, en tout cas c’est en Franche-Comté.  Quand aller dans le Doubs ? En hiver pour la neige, au printemps pour l’herbe verte et ses villes au bord de rivière, l’été pour les festivals décoiffant et en automne pour la gourmandise…

Mais que fait-on dans le Doubs ? On brise les chaînes, on visite des châteaux, on fait du ski alpin ou nordique, de la raquettes, des balades à traîneaux, du saut à ski, biathlon, de la spéléo-fondue, on chasse le dinosaure, on écoute le fromage… On n’arrête pas une seconde.
Besoin de repos ? Offrez-vous un break idéal tout Doubs, tout doux.

suivre Les dinosaures

Dans un parc de 12 hectares, vivez une expérience particulière : remontez le temps et explorez des scènes de vie de nos ancêtres et faites la rencontre avec les fantastiques créatures qui ont régné sur la planète durant plus de 160 millions d’années : les dinosaures. Retrouvez-vous face à face avec un Albertosaurus, Protoceratops, ou un Pteradactylus grandeur nature et si vous avez gardé une âme d’enfant, initiez-vous à la chasse mode préhistoire, et ne manquez pas la nouvelle aventure du Monde de Teino en 4D. Une visite à faire à plusieurs, en famille avec ou sans enfant.

Le parc préhistorique Dino Zoo – Devenez un Homme de Cro-magnon accompli ! www.dino-zoo.com

diriger la musique Á LA BAGUETTE

Amateurs de musique et de grand art, c’est à Besançon qu’il faut être du 11 au 16 Septembre 2017 ! Une occasion exaltante d’assister au 55e Concours des Chefs d’orchestre et de découvrir, in situ, l’art de mener l’orchestre à la baguette. En dehors de l’épreuve finale qui se déroule comme un concert traditionnel, toutes les épreuves prennent la forme de séances de travail avec l’orchestre et les solistes. Vous partagerez la découverte des Chefs d’orchestre de demain venus affronter le jury en dirigeant l’Orchestre national de Lyon, le Chœur Ensemble vocal Aedes et l’Orchestre Victor Hugo Franche-Comté. Musique Maestro !

© Festival de Besançon – 55e Concours International de Jeunes Chefs d’orchestre

ESCALADER LA GLACE

Parce qu’Yvan Binot est guide spéléo-canyon, accompagnateur en montagne, moniteur de ski nordique et cordiste et que Benjamin Soufflot est guide de haute montagne, pisteur secouriste, artificier avalanche, cordiste, vous êtes en sécurité. Il s’agit de vivre des instants magiques en escaladant pour la première fois la cascade de glace artificielle de 15m à Métabief. Escalade et émotions en découvrant la diversité des formes qui vous sont offertes (colonnes, bossettes, méduses, rideaux, free-standing…). Cela vous glace, vous adorez : à vous de choisir vos prochains frissons.

Escalader la cascade
La Cascade de Metabief © Photo : www.roc-emotion.com 

dormir dans LA CITÉ IDÉALE

L’architecte Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806 ) travaille d’abord à des ouvrages publics : ponts, fontaines, puits, écoles et églises. Il développe une clientèle d’artistes, aristocrates, banquiers. Il est un des premiers urbanistes  novateurs, un architecte utopiste et visionnaire. C’est pour construire entre 1775 et 1779, l’usine idéale que Ledoux dessine la Saline d’Arc et Senans. Il imagine l’ère industrielle, celle du progrès, promesse de bien-être et d’harmonie. Chaque chose est juste, fonctionnelle et à sa place. La Saline est le centre de ce qui deviendra l’oeuvre de Ledoux, la cité idéale  où l’architecte pense à « faire le bonheur du plus grand nombre.
Séjournez-y dans l’une des 31 chambres*** redécorées par le célèbre architecte Jean-Michel Wilmotte.

Vue aérienne de la Saline
La Saline Royale d’Arc-et-Senans, classée Patrimoine mondial de l’Unesco

ÉCOUTER s’affiner LE COMTÉ

Au Fort Saint Antoine, dans les caves d’affinage de Marcel Petite, vivez une expérience rare. Il y a de la magie à pénétrer dans ces longues caves (1,4km) où mûrissent plus de 100 000 meules de Comté bénéficiant d’un savoir-faire essentiel à la délicate maturation. Découvrir ces gestes : saler, caresser, oindre, masser la peau du fromage. Le Maître-affineur, avec un petit marteau, sonne et caresse chaque roue de comté pour évaluer son niveau de maturité et sa capacité à évoluer. Il regarde, il écoute. Le Maître-affineur carotte délicatement sans blesser avec une petite sonde chaque fromage. Avec un petit maillet, il sonne chaque roue de comté, pour évaluer son niveau de maturité et sa capacité à évoluer. Il regarde, il écoute, il comprend la texture de la pâte, la couleur de la peau, il anticipe la mutation et adapte le soin à offrir à la meule pour tirer le meilleur du terroir. Vous en savoureriez bien une tranche, non ?

Haut-Doubs à 1100m d’altitude, Fort St Antoine Marcel Petite ©

suivre les traces de Courbet

Le Doubs, berceau du peintre Courbet vous invite à [re]découvrir le pays qui a influencé, modelé, soutenu Gustave. De la ferme de ses parents à Flagey (très belle ferme du XVIIIe siècle) au Musée Courbet à Ornans  — où Gustave Courbet naît  le 10 juin 1819), tout vous invite à serpenter par les sentiers de Courbet. Vous promenez dans « ses » paysages, des lieux que vous connaissez pour les avoir vus au musée.
Il y a fort à parier que vous serez ému lorsque vous vous retrouverez au pied d’un jeune chêne qui — à l’occasion du retour à Ornans du tableau le Chêne de Flagey — s’enracine en lieu et place du chêne de Courbet foudroyé. Une multitude de chemins pour vous retrouver à l’Origine du monde.

Musée Courbet à Ornans © www2.doubs.fr/courbet/

faire de la spéléofondue

Débutant, amateur, la spéléologie vous tente, pourquoi ne pas ajouter au plaisir de l’exploration, celui d’un partage convivial et gourmand ?
Et si vous testiez la spéléo-fondue dans une des nombreuses grottes des Montagnes du Jura : équipez, vous descendrez à une dizaine de mètres sous terre où vous concocterez et dégusterez une fondue au comté.
Quel que soit votre niveau et votre âge, osez- vous faire plaisir. Les guides Noa vous permettent ces sorties d’initiation à la spéléologie, ouvertes à tous les curieux de nature à partir de sept ans et maintenues quelle que soit la saison et quelles que soient les conditions météorologiques !

Une Fondue pas ordinaire … noaguides.com

goûter au Jésu DE MORTEAU

Un paysage de montagne arborée, un  savoir-faire traditionnel et vous obtenez un produit du terroir franc-comtois né au coeur du Doubs : le Jésus de Morteau par respect au Christ est une présentation particulière de la célèbre et goûteuse saucisse de Morteau. Il s’en différencie par son diamètre plus large et son poids de près d’un kilo. Comme la saucisse, le Jésus de Morteau est une charcuterie de porc fumée dans un tuyé. Ce fumoir traditionnelle avec une haute cheminée pyramidale, où l’on brûle sapin, épicéa et genévrier est un passage obligé pour avoir le label de Morteau. Ce sont les seuls produits à être fumés au bois de résineux en France. La saucisse de Morteau est également la seule à arborer une cheville de bois à l’une de ses extrémités. Avec le Jésus de Morteau, il n’est plus interdit d’être gourmand.

Jésu , présentation particulière de la Saucisse de Morteau©

BRISER LES CHAÎNES

Penser librement, prendre de la hauteur et rêver l’univers :  c’est la promesse non usurpée de la visite de la forteresse à la double signature Vauban et Joffre. Surplombant la cluse de Pontarlier depuis 10 siècles, le fort inspira des légendes et évoque des destins glorieux.  La légende de Berthe de Joux, les destins exceptionnels de Toussaint Louverture ou de Mirabeau. Des chaînes brisées de l’esclavage de Toussaint au libertinage de Mirabeau, on peut palper leur présence.  Joux provoque réflexion, impose sa puissance et inspire le respect.
Passionné d’Histoire, de stratégie militaire, idéaliste ou rêveur paysagiste :  Joux est un must.

Forteresse de Joux – Cellule de Toussaint Louverture : www.chateaudejoux.com

BOire Une Fée verte

Connue depuis l’Antiquité, c’est vers la fin du XVIIIe siècle que Pierre Ordinaire, médecin-pharmacien français installé à Couvet en Suisse de 1771 à 1821, élabore cette liqueur par distillation de la plante. En 1791,  Henri-Louis Pernod installe la première distillerie d’Absinthe à Pontarlier en 1805.
La liqueur d’Absinthe fait la richesse et la renommée de la capitale du Haut Doubs dans le monde entier. Les poètes s’en emparent, les artistes la vénèrent, il n’en faudra pas plus pour que par jalousie ou par précaution on interdise en 1915 la douce liqueur, celle qu’Oscar Wilde nomma la fée verte. Il faudra la détermination de quelques distillateurs pour qu’enfin en 2011,  l’absinthe s’invite à nouveau dans les lieux branchés. Aujourd’hui, on peut à nouveau savourer la fée verte — avec modération.

Distillerie Guy  – Fontaine  –  Mylena Gros © Tourisme Doubs et OT Pontarlier – La fée Verte 

TÉLÉPHONER Á Victor Hugo

Après avoir chargé,  l’application Balades des gens célèbres, entamer la découverte.  Lorsque vous passez au 140 Grande Rue, à l’endroit où sont nés Charles Nodier et les frères Lumière,  où vécut Gustave Courbet, votre smartphone sonne. Vous entamez la conversation avec Victor, Charles, Louis et Auguste ou Gustave. Ils vous racontent leurs secrets, vous invitent à pénétrer dans leur intimité. En totale autonomie, à votre rythme, avec une carte interactive, vous partez à la découverte du centre historique sur les traces des Bisontins célèbres.  Une vidéo vous en raconte plus, des photos d’époque vous font faire un voyage dans le temps. Allo Victor ?

L’application Besançon  Allo Victor et balades des gens célèbres © Besançon Tourisme & congrès

Alors quelle expérience insolite dans le Doubs vous tente le plus ? J’avoue que la spéléofondue fallait y penser !

Photos © Doubs Tourisme : www.doubs.travel – Merci à Sylviane Dornier pour sa collaboration.

Partage avec tes amis
Written By
More from Gaël Stauton

Top 10 du Doubs insolite

Le Doubs mais c’est où ? C’est en ville, à la campagne, à la montagne,...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *