Les Pinces, le homard à l’américaine

Partage avec tes amis

Si vous pensiez que le homard n’est à déguster qu’à Noël ou dans les grandes occasions, avec une belle nappe blanche et vos habits du dimanche, la team des Pinces a décidé de chambouler tout ça (oui chambouler). Désormais c’est en habit du samedi soir ou du vendredi midi (enfin tout sauf le dimanche) que vous pourrez vous offrir entre potes un bon homard tout frais. 

Homard God

Car oui dans la famille des restaurants monoproduit , je demande le resto 100% homard (ou presque). Des homards que Vivien, l’un des heureux patrons des Pinces, réceptionne 3 fois par semaine en provenance du Canada. Des homards tout frais pêchés, importés par avion siouplait pour finir dans votre assiette ou en mode sandwich comme à Boston, accompagné d’un petit panier de frites et d’une salade (25€).

Pince-moi

Mais entre l’avion et votre assiette, il y a le vivier des Pinces. Si vous passez au sous-sol du restaurant pour quelques commodités, vous apercevrez un petit hublot. Non ce ne sont pas les cuistos que vous pourrez saluer mais bien votre futur plat qu vous pourrez admirer, encore vivant, dans son vivier. N’insiste pas trop non plus, vous pourriez tomber amoureux. C’est plus difficile pour les manger ensuite…

Homard & Pierres

En tout cas, il est fortement probable que vous tombiez amoureux du restaurant. Déco lumineuse et élégante (les belles pierres du marais), ambiance festive (on discute à bâtons rompus entre amis autour d’un homard), le lieu a manifestement de bonnes vibrations. Pas étonnant d’apprendre qu’avant les Pinces, le resto qui était là accueillait les folles soirées de la bande à Charlie Hebdo et Hara-Kiri.

Pour mettre l’ambiance, on a tous un petit bavoir made in les Pinces. Bien pratique pour attaquer le homard !

Les amis d’homard

Pour accompagner nos très bons homards, le petit Sauvignon (6€ le verre/ 25€ la bouteille) était vraiment délicieux. Il nous restait un petit creux pour les desserts : pour ma part c’est un cheesecake de la reine en la matière, Rachel Moeller et pour ma complice du soir un excellent crumble pomme.

Je n’ai pas résisté à la proposition de Vivien : me faire goûter une petite bière brassée à Montreuil, la Mission Pale Ale de Deck & Donohue. J’avais déjà quelques amitiés avec la Kékette et la Gallia, mais je me suis fait une nouvelle copine. Une belle surprise cette bière : bien fruitée en premier lieu, le deuxième effet kiss cool bien amer est une bonne claque. J’adore.

Pour conclure :
– insolite : le homard roi
– la cuisine : du frais, du bon !
– budget : 25€ le plat + 6€ le verre de vin + dessert 8€

Les Pinces
29, rue du Bourg Tibourg
75004 Paris

Partage avec tes amis
Mots clés associés
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de Jef

L’hôtel saucisse vient d’ouvrir ses portes en Allemagne

En Allemagne on aime les saucisses. Et c'est tout naturellement que ce...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *