Hôtel original : l’Hôtel Poubelle

Partage avec tes amis

Surréaliste, provocateur, militant. Voici en trois mots comment pourrait être défini le Save The Beach Hotel, œuvre de l’artiste allemand Ha Schult.

Surréaliste d’abord parce que cet hôtel comprenant cinq chambres a été entièrement construit avec des matériaux (des détritus) recueillis sur les plages italiennes. Au total, ce sont douze tonnes (!) de boites de conserve, de plastiques, de verre, de bois… qui ont servi à l’édification de ce trash palace. Trash, comme l’art que prône l’artiste allemand Ha (Hans-Jürgen de son « vrai » prénom) Schult : « Trash is Art ». Cet artiste de 71 ans n’en est pas à son premier coup d’essai puisque depuis les années 1970, il s’est fait le spécialiste des œuvres « décadentes qui rappellent à tous ce qu’est l’Homme » (formule de Schult lui-même).
Cet hôtel est provocateur, autant que son créateur, car il a été édifié en plein cœur de Rome, juste en face du Château Saint-Ange, à deux pas du Vatican. Quand splendeur et laideur se côtoient… Schult tient, à travers le Save The Beach Hotel, faire entendre un message résolument écologiste (et c’est en cela que l’hôtel est en lui-même militant). L’artiste appelle, par son œuvre, à une révolution des mentalités, au souci de préserver notre planète car à force de « polluer la nature, l’homme deviendra lui-même poubelle. Est-ce que c’est cela que nous voulons ? ».

Inauguré le 5 juin dernier, à l’occasion de la Journée Nationale de l’Environnement, le Save The Beach Hotel a déjà reçu l’appui marketing (et financier) de la marque de bière (et autre) Corona (www.coronasavethebeach.org). Un bon moyen aussi, pour cette dernière, de soigner son image et de se donner une conscience écolo’. Même si c’est avant tout de la responsabilité des consommateurs, Corona profite de l’œuvre de Ha Schult pour faire un geste en faveur de l’environnement quand on sait que des millions de ses canettes jonchent les plages du monde entier.
Maintenant, la question est de savoir ce qu’il adviendra de « l’Hôtel Poubelle » : comment sera-t-il lui-même recyclé ? Ha Schult n’en a pour l’heure rien dit…

Partage avec tes amis
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de François

Voyage insolite au coeur du quartier le plus dangereux des Etats-Unis

Il s’appelle South Central. C’est un quartier de Los Angeles réputé pour...
Lire plus

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *