Randonnée cycliste en été : comment bien se préparer pour éviter les mésaventures ?

voyage en velo
Partage avec tes amis

Randonnée cycliste en été : comment bien se préparer pour éviter les mésaventures ?

Avec l’été et le beau temps, les activités en plein air sont très plébiscitées par les Français : pique-nique, marche à pied, baignade et bien sûr le vélo. Certains vont opter pour les balades en deux roues en ville, et la France en a de très belles à découvrir en vélo. Pour les plus sportifs, la randonnée cycliste en campagne est une option intéressante. Que ce soit une escapade d’une demi-journée ou un week-end entier, il est indispensable de bien préparer ses randonnées. Découvrons ensemble quelques mesures importantes pour bien profiter de sa sortie à vélo et éviter les problèmes les plus récurrents.

Choix de l’itinéraire et orientation

Où est-ce qu’on va ? Le choix de l’itinéraire est naturellement la première chose à considérer. Heureusement, les idées ne manquent pas. Le cyclotourisme est un secteur en pleine croissance. Il existe plusieurs itinéraires balisés en France et en Europe, parmi lesquels vous pourrez faire votre choix. On peut citer l’EuroVélo 19 (le long de la Meuse entre la France et les Pays-Bas), ou encore la célèbre Véloscénie.

La longueur du trajet, les variations du relief, le paysage… autant d’éléments pour vous aider à choisir. Quel que soit le trajet adopté, vous devez être capable de vous orienter et de le suivre. Vous devez vous munir d’une carte. Les Offices de Tourisme peuvent vous en fournir, ou alors vous pouvez en télécharger sur Internet.

Un GPS vous sera aussi très utile. Attention : évitez les applications qui fonctionnent avec Internet ! Une vallée sans réseau, et hop, vous êtes perdu ! Il existe des applications qui fonctionnent sans Internet (Komoot, Géovélo, Strava, etc.). Pensez également à emporter une batterie externe. Vous pouvez aussi opter pour des GPS de randonnée.

 

bike balls

L’accessoire de vélo le plus insolite ? Les Bike Balls !

Des testicules lumineuses à attacher sur la selle du vélo pour être vu dans la nuit. Sécurité et fou rire garantie.

Ce cadeau insolite pour vélo est dispo ici.

Matériel à emporter

Se retrouver dans la nature procure toujours un fort sentiment de plaisir. Mais il est nécessaire d’être bien équipé, afin de pouvoir régler soi-même d’éventuels problèmes. Mais vu que vous transportez vous-même tout votre matériel, il faut vous concentrer sur l’essentiel. Voici une liste non exhaustive de matériels et outils qui vous seront très utiles pendant votre randonnée cycliste estivale (et même lors d’autres saisons) :

  • Chambre à air de rechange
  • Kit de réparation pour pneus crevés : un petit tube de superglue qui colle très vite, des rustines et un grattoir.
  • Couteau de poche et clé polyvalente
  • Nécessaire de pharmacie
  • Lumières et dispositifs réfléchissants
  • Antivol et piles de rechange

Logistique

Il est probable que le point de départ de votre trajet soit assez éloigné de votre lieu d’habitation. Vous devrez d’abord rejoindre celui-ci avec votre vélo et votre matériel (sauf si vous optez pour une location sur place, si l’option est envisageable). Naturellement, vous pouvez utiliser votre propre véhicule. Votre coffre ou un porte-vélo feront parfaitement l’affaire.

L’autre option est celle des transports en commun. Avec votre vélo, il est possible de voyager en train, ou en bus.

Le choix du vélo est encore un point capital. Votre monture doit être adaptée aux terrains de l’itinéraire, au dénivelé, au volume de vos bagages, à votre confort, etc. Plusieurs choix s’offrent alors à vous : VTC, VTT, vélo de randonnée, etc.

Habillement et nutrition

Votre tenue doit vous permettre de pédaler de manière confortable. Elle tiendra aussi compte de la météo annoncée. Par beau temps, munissez-vous d’un maillot synthétique ou d’un simple t-shirt. Si la météo risque de ne pas être accommodante, avec des risques de pluie, prévoyez votre K-Way. De façon générale, votre habillement doit inclure :

  • Des cuissardes de cycliste
  • Des chaussures adaptées
  • Une paire de gants contre les frottements du guidon
  • Des lunettes

Pédaler pendant des heures vous fera brûler beaucoup de calories. Il faut penser à emporter de quoi manger en privilégiant des aliments qui apportent de l’énergie et qui se conservent bien : pain, saucisson, fromage, barres de céréales… Mais le point le plus important est bien l’eau. Il faut en prévoir une quantité suffisante : l’eau, c’est la vie.

Suivez ces conseils de préparation pour votre randonnée cycliste et vous vous sentirez comme un coureur du Tour qui est toujours bien équipé, qui sait toujours où il va, qui est bien paré contre d’éventuelles mésaventures et qui est toujours soutenu rapidement par son véhicule d’assistance, une voiture suiveuse neutre ou celle de l’équipe médicale selon le cas. Ainsi vous n’aurez pas souvent besoin d’être assisté ou bien aidé par d’autres personnes.

Partage avec tes amis
Vraiment bien écrit par
D'autres super articles de JF pour Partenaires

Les principaux avantages de voyager en ferry

Naviguer jusqu’aux îles à bord d’une agréable traversée en bateau et débarquer...
Lire plus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *